-5- Arrivé en Thaïlande

La nuit a été très longue, le train a mis 16H au lieu de 12H annoncé.
Il avait tendance à s’arrêter un peu partout, il est même parti dans le sens opposé pour déposer des personnes.
Au matin pendant le trajet, j’ai pu réaliser un rêve d’enfant, me mettre tout simplement à la porte du train ouverte, comme dans les films, et profiter du paysage qui défilait devant moi.
Nous arrivons enfin à la frontière, nous faisons les formalités administrative dans un petit bureau qui ressemble plus à une baraque à frites qu’autre chose.
Le douanier nous propose également de changer nos Ringgits en Bath, je découvrirais plus tard qu’il m’avait fait le taux le plus avantageux du voyage.
Nous sommes en Thaïlandeeeee.tuktuk

Passé la frontière, on se retrouve direct sur une gare routière remplie de bus, mini bus et autres tuktuk, avec leurs chauffeurs qui se battent presque pour t’embarquer.
On décide de prendre un mini bus pour Hat Yai, où nous pourrons ensuite prendre une correspondance pour Krabi.
On aurait pu remonter plus tranquillement le pays, mais étant donné que nous n’avons pas pu faire le voyage prévu dans le Nord, et que mon meilleur ami David qui était lui à Krabi, nous décidons de le rejoindre pour lui faire la surprise.
Le mini bus prévois 4H de route et le départ à 17h.
Bien sur, nous sommes en Thaïlande, donc départ à 17H30 et arrivé vers 22H, sachant que le chauffeur a roulé comme un fou.
Nous embarquons dans un Tuktuk direction la Guest House de David, « nous avions eu l’adresse par ma belle-soeur Manon ».
Une fois sur, place David n’est pas là, alors nous attendons un peu et au bout de quelques minutes je le vois débarquer.
Heureux de se retrouver ici, on se prend dans les bras. Il faut savoir que l’on se voit très peu, car nous habitons assez loin l’un de l’autre.
En fait, il avait été mis au courant que nous venions, car il voulait sortir ce soir-là, et ma Manon a dû lui dire pour qu’il ne parte pas.
Comme nous sommes arrivés tard, il nous avait déjà réservé une chambre.
On se débarrasse de nos sacs à dos, on se prépare un peu et partons en ville boire un verre.
Ils ont des scooters, nous montons donc, à trois sur les scooters, « pratique courante en Thaïlande ».
Malheureusement arrivé en ville, on se perd de vue avec David et Manon.
Alors pour profiter de la soirée, nous allons nous poser dans un bar, très animé ou je goutte la Tiger, une bière thaïlandaise a priori.
Une averse énorme commence, on décide d’attendre que cela se calme pour repartir à la chambre, mais cela n’a pas l’air de vouloir se calmer,
on repart donc sous la pluie à pied.
Quitte à être mouillé, nous allons marcher les pieds dans la mer qui est très chaude, notre premier contact avec le golfe de Thaïlande.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *