-9- Le drame, près de Rome

Un petit lac sympa

On se réveille sous un soleil cuisant, petit déj comme d’habitude, puis une petite douche.
Nous prenons la route vers le lac près de Rome pour s’y poser l’après midi et y manger.
Une fois sur place, on se stationne sur un terrain agricole, mais nous n’avons pas vu que le terrain est privé, un homme vient nous voir et nous explique que c’est le terrain d’un exploitant agricole et qu’il est réservé au saisonnier, après un peu de négociation, il nous laisse rester sur place pour 2 euros par personne, ce qui n’est pas trop mal car c’est propre et il y a une petite buvette et des toilettes de chantier.

L’accident

Après avoir pris un bon repas nous allons nous baigner.
Fanny, Élie et Baya sont déjà à l’eau, nous posons nos affaire, Mariya va à l’eau avec Jack le temps que je mette le parasol et je la rejoins.

C’est à ce moment, qu’à tout juste 10m du bord, je marche sur ce qui semble être un gros galet, mais le « gros galet » explose sous mon poids, c’était en réalité une bouteille en verre qui m’a complètement entaillée le pied.

Je sors immédiatement de l’eau, avec du sang partout, je fais signe à Mariya pour qu’elle revienne. Elle part ensuite chercher le responsable du lieu qui arrive avec de quoi me faire les premiers soins, il nous indique ensuite l’hôpital le plus proche et nous prenons la route. Il faut savoir que Mariya ne conduit pas Falafel, donc je me retrouve au volant avec mon pied défoncé.

Des Urgences efficaces

Nous arrivons aux urgences de l’hôpital après 30 min de route.
Une infirmière me reçoit après quelques minutes – cool, c’est plutôt rapide – elle m’examine et me donne mon numéro de passage, le 700 en file verte, ce qui veut dire pas mortel donc pas prioritaire.
On me dit que j’ai environ 8h d’attente, il est 19h donc vers 3h.
Heureusement nous avons Falafel, et nous partons manger et dormir un peu.
Je retourne régulièrement voir la liste de passage sur le tableau.

Hopital Italie

Finalement, après 10h30 d’attente, c’est à moi, ils m’envoient en salle d’opération et me font des piqures d’anesthésie, puis commence l’opération la plus douloureuse de ma vie – franchement ils n’auraient pas anesthésié c’était pareil, enfin bref. Je ressors avec mon pied bandé et les conseils pour que tout se déroule bien: pas dans l’eau pendant 1 semaines, éviter la marche pendant 2-3 jours, etc.

Je peux enfin aller rejoindre Mariya pour dormir…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *