-10- Rome

Une salle maladie

Réveil à 9h pour aller à la pharmacie récupérer des béquilles et ensuite rejoindre l’aire de camping-car, où Élie et Fanny nous ont réservé une place.

Mais aujourd’hui mes premières pensées vont pour mon père qui se fait opérer du cerveau pour extraire la saleté de tumeur, je souhaite de tout cœur que ça se passe bien.
Quand j’ai appris que mon père avait un cancer, je me suis dit que la vie peut-être vraiment courte, on peut partir à n’importe quel moment, par la maladie ou un accident.
Ce qui me donne d’autant plus envie de profiter de cette vie, de découvrir, d’apprendre, de voir, de gouter et d’aimer.

Des regards inquiets

Nous arrivons à l’aire de camping-car. Comme d’habitude c’est un endroit que je n’apprécie pas trop, les gens sont renfermés dans leur petit confort moderne – les boites à cons – comme dit Élie, alors quand ils voient arriver deux vieux vans avec des jeunes, les regards ne sont pas très amicaux, Bien sur il y a des exceptions. Mais l’endroit a l’avantage d’être juste à côté d’une station de bus qui nous emmène direct en ville.

Aire de camping car

Visite de Rome

Nous nous posons pour manger et se laver un peu, puis partons à la découverte de Rome, où nous rejoindrons Élie et Fanny plus tard. Nous prenons le bus, où il a fallu payer une place pour Jack, puis le métro. En sortant de la voie souterraine on se retrouve juste en face du Colisée, mais, hélas, pour la première fois de notre road trip, il pleut averse.

J’achète vite fait une sorte de pare pluie rose à un revendeur de rue, pour Mariya. Et nous allons nous réfugier dans un bar pizzéria, on profite pour prendre une petite pizza et une bonne bière, bien méritées après les événements de la veille.

La pluie finie enfin par se calmer et nous partons découvrir le Colisée, il est majestueux, plein d’impacts de balles – souvenir de la guerre. Nous ne visiterons pas l’intérieur, trop de queue et trop cher. Ensuite nous allons voir Foro Romano, vestige d’une cité romaine entièrement détruite, est difficile d’imaginer ce que cela pouvait être avec quelques rochers dispersés ici et là, heureusement, il y a des panneaux qui montrent ce que cela était.

Nous allons voir Vittorio Emanuel II, qui se trouve sur la Piazza venezia, à coté du Capitole. Au centre du monument surgit l’Autel de La Patrie (Altare della Patria), tandis qu’à l’intérieur du bâtiment se trouve le musée sur la réunification de l’Italie (Museo del Risorgimento).

C’est, pour moi, le monument le plus impressionnant, démonstration de la puissance Romaine, j’en reste abasourdi. Nous y restons un moment, en attendant Élie et Fanny, pour continuer la ballade ensemble.

Jack la star

Nous retournons ensuite tous ensembles au Colisée pour quelques photos. En arrivant Jack se fait alpaguer par des touristes qui veulent se prendre en photo avec lui. Puis Jack et Baya font le show devant le Colisée en faisant une course poursuite sur la place. On se fait une petite pause diner avant de retourner faire des photos de nuit du Colisée.

Coliséum

Trop de monde

Après les photos nous allons voir une des plus belles fontaines du monde, la Fontaine de Trevi ( Fontana di Trevi). Un bijou, elle est somptueuse et encore une fois démesurée. Bien-sûr nous faisons notre vœu avant de jeter la pièce.

Malheureusement, il y a énormément de monde, ça gâche un peu le moment mais ça a le mérite de rapporter de l’argent aux œuvres caritatives, car en moyenne la Fontaine récolte dans son beau bassin, environ 2000 euros par jour, soit 14000 par semaine, près d’un million par ans, c’est fou!

Il est temps pour nous de rentrer dormir, car j’ai à penne dormi 3h depuis l’opération et avec la journée de marche je suis mort et pleins d’ampoules à causse des béquilles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *