-5- Découverte d’Obidos

Nous nous réveillons sur les hauteurs de Nazaré et prenons la direction de Péniche.
Sur la route on aperçoit au loin un village fortifié – Obidos, qui surplombe la vallée de la sous-région Ouest.
C’est visiblement un endroit touristique, que nous ne connaissions pas. Les remparts qui entourent la ville sont très bien conservés et on peut s’y balader aisément, cela nous permet d’avoir un point de vue sur toute la périphérie de la vallée, c’est magnifique et agréable.

Rempart d'Obidos
Nous allons ensuite nous balader dans les ruelles de ce beau village. L’ambiance est paisible, je trouve. Le village est bien entretenu et il n’y a pas autant de monde que ça. On s’arrête dans une petite boutique, pour fouiner un peu. La propriétaire nous propose un petit verre de Ginjinha pour 1 euros. C’est une spécialité locale apparemment, une liqueur, obtenue à partir de la macération de cerises griottes, qui se déguste généralement dans un petit verre en chocolat, avec le fruit au fond. Nous trouvons ça plutôt bon et prendrons une bouteille plus tard.

                                                          Une taverne originale

En continuant notre ballade, on décide de s’arrêter dans un bar pour se poser un peu. Nous nous arrêtons dans une sorte de taverne, vu l’ambiance du lieu. Une déco particulière, avec des murs complètement peints, qui cachent des secrets et des incrustations de toute sorte, sans oublier les centaines de mignonnettes pleines qui ornent le plafond. Après un premier verre nous renchainons avec une Ginjinha, histoire de la goûter d’une autre façon. On ressort de là un peu pétés mais ravis d’avoir découvert ce petit village et son ambiance.

Après une petite pause déjeuner, nous reprenons la route en directions de Péniche.
Sur place on découvre une cote sculptée par l’Océan, ce qui donne des formes particulière au rocher.

Le paysage est super, nous continuons notre tour du récif et nous nous arrêtons à nouveau pour voir le paysage un peu plus loin. En s’approchant un peu, on aperçoit des pêcheurs en contre bas de la falaise, je décide d’aller y faire un tour seul, car il y a quelques acrobaties à faire pour y parvenir. En arrivant sur place je découvre avec horreur que les pêcheurs sont très sales, il y a des déchets partout, l’endroit et complètement pollué (plastique, boite de conserve, bouteille..) Ils laissent là, visiblement, toutes leurs merdes, qui finira par tomber à l’eau.

Je remonte et regarde ce paysage, fabuleux de loin, mais loin d’être beau de près. J’installe le van et nous préparons le dîner, contents, tout de même, de pouvoir dormir ici ce soir.

_MG_7320

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *